• comment savoir quel indice SPF choisir

COMMENT SAVOIR QUEL INDICE SPF CHOISIR ?

La protection de la peau contre les rayons solaires nocifs est une question incroyablement complexe et il est essentiel de trouver l’équilibre idéal pour la peau afin de prévenir les brûlures, le cancer de la peau, le vieillissement prématuré de la peau et les carences en vitamine D. Déterminer quel indice de SPF choisir est une question très importante et la réponse est plus compliquée qu’on ne le pense.

La Commission européenne déclare : « Un SPF de 15 à 25 suffit à protéger une personne à la peau normale contre les coups de soleil”.

PROTECTION SOLAIRE BIOLOGIQUE ANTI-ÂGE – PARTIE 4

Voici le quatrième article de notre série de contenus sur la protection solaire biologique anti-âge.

Voici le quatrième article de notre série de contenus sur la protection solaire biologique anti-âge.

La recommandation actuelle donnée par les médias et les dermatologues est de choisir un écran solaire d’au moins un SPF 30. Cette recommandation tient compte du fait que les gens n’utilisent pas la bonne quantité de protection solaire et qu’ils n’en réappliquent pas aussi souvent qu’indiqué. Il s’agit également d’une recommandation générale qui s’applique à tous, sans prendre en compte l’âge, le mode de vie, les antécédents médicaux et les revenus de chaque individu.

La protection de la peau contre les rayons solaires nocifs est une question incroyablement complexe et il est essentiel de trouver l’équilibre idéal pour la peau afin de prévenir les brûlures, le cancer de la peau, le vieillissement prématuré de la peau et les carences en vitamine D. Déterminer quel indice de SPF choisir est une question très importante et la réponse est plus compliquée qu’on ne le pense.

La Commission européenne déclare : « Un SPF de 15 à 25 suffit à protéger une personne à la peau normale contre les coups de soleil”.

PROTECTION SOLAIRE BIOLOGIQUE ANTI-ÂGE – PARTIE 4

Voici le quatrième article de notre série de contenus sur la protection solaire biologique anti-âge.

La recommandation actuelle donnée par les médias et les dermatologues est de choisir un écran solaire d’au moins un SPF 30. Cette recommandation tient compte du fait que les gens n’utilisent pas la bonne quantité de protection solaire et qu’ils n’en réappliquent pas aussi souvent qu’indiqué. Il s’agit également d’une recommandation générale qui s’applique à tous, sans prendre en compte l’âge, le mode de vie, les antécédents médicaux et les revenus de chaque individu.

bienfaits du soleil

Les écrans solaires biologiques et l’exposition progressive au soleil ne sont pas pris en compte dans la recommandation générale, car ce type de protection solaire nécessite plus d’attention et n’est pas aussi bon marché que les écrans solaires chimiques ou minéraux.

En outre, la plupart des dermatologues ne connaissent pas les remèdes naturels lorsqu’il s’agit de traiter la peau. Leurs protocoles de traitement sont principalement basés sur des formules synthétiques d’usage topique et très rarement sur des solutions de guérison intégratives, notamment des soins de la peau à base de plantes, une alimentation et des changements de mode de vie. Comme ils manquent d’expérience en matière de protection solaire biologique, ils ne peuvent pas la recommander.

Pour répondre à la question « Quel indice SPF choisir », nous devons examiner une série d’autres facteurs importants pour créer un régime de protection solaire personnalisé.

Quel indice de protection solaire est sain pour la peau ?

La protection solaire est importante et nécessaire, mais très souvent, on ne tient pas compte des effets négatifs des écrans solaires. La quantité d’indice de protection solaire bonne pour la peau dépend du type de protection solaire et de l’intensité du soleil.

La protection solaire est importante et nécessaire, mais très souvent, on ne tient pas compte des effets négatifs des écrans solaires. La quantité d’indice de protection solaire bonne pour la peau dépend du type de protection solaire et de l’intensité du soleil.

intensité du soleil

Les filtres chimiques peuvent altérer le système hormonal et, en raison de leur impact polluant massif sur l’environnement, ils ont été interdits dans certains pays et régions. À notre avis, ils ne devraient être utilisés en aucun cas.

La protection solaire minérale est une meilleure option pour l’environnement, mais pour obtenir des indice de protection solaire élevés, ces formulations nécessitent l’utilisation de graisses chimiquement modifiées.

Ces graisses créent une couche sur la peau et interfèrent avec le métabolisme de la peau si elles sont appliquées très fréquemment. La peau ne peut pas fonctionner correctement avec cette couche non naturelle et ses capacités de régénération cellulaire et d’autodéfense sont réduites. L’utilisation quotidienne de ce type de formulation peut entraîner des pores dilatés, un déséquilibre des graisses de la peau, un teint inégal et un vieillissement prématuré.

Nous devons trouver l’équilibre idéal entre la protection de notre peau contre le soleil et le fait de ne pas la couvrir excessivement pendant des périodes prolongées. 

La meilleure solution est un écran solaire biologique contenant une petite quantité de minéraux. La protection solaire biologique renforce les mécanismes d’autodéfense de la peau et, avec une exposition progressive au soleil, la peau peut être entraînée à se protéger efficacement contre les coups de soleil et le vieillissement prématuré. L’indice de protection solaire indique uniquement la capacité de la peau à se protéger de l’érythème (coup de soleil), mais pas des effets négatifs produits par le rayonnement UVA.

Nous devons trouver l’équilibre idéal entre la protection de notre peau contre le soleil et le fait de ne pas la couvrir excessivement pendant des périodes prolongées.

La meilleure solution est un écran solaire biologique contenant une petite quantité de minéraux. La protection solaire biologique renforce les mécanismes d’autodéfense de la peau et, avec une exposition progressive au soleil, la peau peut être entraînée à se protéger efficacement contre les coups de soleil et le vieillissement prématuré. L’indice de protection solaire indique uniquement la capacité de la peau à se protéger de l’érythème (coup de soleil), mais pas des effets négatifs produits par le rayonnement UVA.

extrait végétal antioxydant

Les antioxydants des nutriments végétaux de haute qualité permettent d’équilibrer les radicaux libres présents dans la peau et d’éviter les dommages cutanés et le vieillissement prématuré. La raison pour laquelle il y a très peu de filtres solaires biologiques sur le marché est que leur production est très coûteuse et que leurs indices SPF ne sont pas très élevées.

Les tests pour déterminer l’indice SPF de protection pour le visage sont effectués sur la peau non bronzée de volontaires humains, généralement sur le dos ou les fesses. Ils ne prennent donc pas en compte le concept d’exposition progressive au soleil.

Le mécanisme d’autoprotection de la peau peut être entraîné si l’on s’expose au soleil quelques minutes par jour et que l’on augmente la durée sur quelques semaines. Associée à un écran solaire biologique de haute qualité, la peau peut acquérir un certain degré d’autoprotection qui va bien au-delà de la valeur d’indice SPF du produit.

Travailler avec les fonctions naturelles de l’organe nous donnera toujours des résultats meilleurs et plus sains à long terme. Travailler contre les fonctions de l’organe en surprotégeant et en étouffant la peau peut entraîner un vieillissement prématuré et une hyperpigmentation.

Travailler avec les fonctions naturelles de l’organe nous donnera toujours des résultats meilleurs et plus sains à long terme. Travailler contre les fonctions de l’organe en surprotégeant et en étouffant la peau peut entraîner un vieillissement prématuré et une hyperpigmentation.

Quel est le rapport entre l’indice de protection pour le visage et la durée d’exposition ?

temps d'exposition au soleil

L’indice de protection solaire SPF ne fait pas référence à la durée pendant laquelle la peau peut être exposée au soleil sans brûler, mais à la quantité d’exposition solaire que la peau peut tolérer.

Étant donné que les indices SPF et la durée de l’exposition au soleil ne sont pas la même chose, nous devons tenir compte de l’indice UV et de l’heure de la journée pour déterminer combien de temps nous pouvons exposer notre peau au soleil en toute sécurité.

L’indice de protection solaire SPF ne fait pas référence à la durée pendant laquelle la peau peut être exposée au soleil sans brûler, mais à la quantité d’exposition solaire que la peau peut tolérer.

Étant donné que les indices SPF et la durée de l’exposition au soleil ne sont pas la même chose, nous devons tenir compte de l’indice UV et de l’heure de la journée pour déterminer combien de temps nous pouvons exposer notre peau au soleil en toute sécurité.

Selon l’intensité du soleil, les expositions suivantes peuvent donner lieu à la même quantité d’énergie solaire :

  • 1 heure à 9 heures du matin
  • 15 minutes à 13 heures

D’après ces chiffres, il est insensé d’appliquer un SPF 50 à 7 heures du matin par un temps nuageux en hiver. Comme il semble trop complexe de déterminer le degré de protection solaire dont chaque personne a besoin, la recommandation standard est un SPF 30 ou 50, sans tenir compte des conséquences négatives pour la peau.

Les produits à indice SPF élevé donnent un faux sentiment de sécurité et augmentent le risque de surexposition de la peau au soleil.

temps d'exposition au soleil

Il ne fau pas oublier qu’une exposition prolongée au soleil lorsque l’indice UV est élevé est toujours mauvaise pour la peau. Même si on applique une crème solaire à indice de protection élevé et que on ne brûle pas la peau, les rayonnements provoquent des dommages solaires qui entraînent un vieillissement prématuré de la peau.

La quantité d’exposition au soleil qui est réellement sans danger pour la peau et le type de protection le plus efficace pour chacun dépendent d’une série de facteurs supplémentaires.

Il ne fau pas oublier qu’une exposition prolongée au soleil lorsque l’indice UV est élevé est toujours mauvaise pour la peau. Même si on applique une crème solaire à indice de protection élevé et que on ne brûle pas la peau, les rayonnements provoquent des dommages solaires qui entraînent un vieillissement prématuré de la peau.

La quantité d’exposition au soleil qui est réellement sans danger pour la peau et le type de protection le plus efficace pour chacun dépendent d’une série de facteurs supplémentaires.

Quels sont les facteurs qui déterminent mon besoin d’indice de protection solaire ?

  • écran solaire application visage

Préparation de la peau au soleil

Nourrir la peau de l’extérieur et de l’intérieur avec des nutriments végétaux photoprotecteurs crée les conditions optimales avant de commencer à exposer sa peau au soleil. Des soins et une alimentation appropriés avec des nutriments végétaux de haute qualité préparent naturellement la peau au soleil

Nourrir la peau de l’extérieur et de l’intérieur avec des nutriments végétaux photoprotecteurs crée les conditions optimales avant de commencer à exposer sa peau au soleil. Des soins et une alimentation appropriés avec des nutriments végétaux de haute qualité préparent naturellement la peau au soleil

Exposition progressive au soleil

Comme pour tout autre organe du corps, la progression et la continuité sont essentielles. Si, par exemple, on veut améliorer le fonctionnement du cœur grâce à l’exercice, on doit commencer lentement et augmenter peu à peu l’intensité est la clé pour améliorer la fonction cardiaque sans causer de dommages.

Il en va de même pour la peau. De petites quantités d’exposition au soleil renforcent la résistance de la peau et ses mécanismes d’autodéfense. Il faut commencer par quelques minutes et augmenter lentement le temps d’exposition de la peau au soleil.

Comme pour tout autre organe du corps, la progression et la continuité sont essentielles. Si, par exemple, on veut améliorer le fonctionnement du cœur grâce à l’exercice, on doit commencer lentement et augmenter peu à peu l’intensité est la clé pour améliorer la fonction cardiaque sans causer de dommages.

Il en va de même pour la peau. De petites quantités d’exposition au soleil renforcent la résistance de la peau et ses mécanismes d’autodéfense. Il faut commencer par quelques minutes et augmenter lentement le temps d’exposition de la peau au soleil.

Synthèse de la vitamine D

La peau synthétise naturellement de la vitamine D lorsqu’elle est exposée aux rayons UVB. Les écrans solaires à indice de protection élevé inhibent ce processus naturel, qui est essentiel au fonctionnement optimal des cellules mélanocytaires et donc à une pigmentation uniforme. Les écrans solaires biologiques permettent la synthèse de la vitamine D et peuvent donc avoir un effet positif sur les peaux présentant des problèmes de pigmentation.

La peau synthétise naturellement de la vitamine D lorsqu’elle est exposée aux rayons UVB. Les écrans solaires à indice de protection élevé inhibent ce processus naturel, qui est essentiel au fonctionnement optimal des cellules mélanocytaires et donc à une pigmentation uniforme. Les écrans solaires biologiques permettent la synthèse de la vitamine D et peuvent donc avoir un effet positif sur les peaux présentant des problèmes de pigmentation.

Indice UV solaire (Indice solaire)

type de peau classification fitzpatrick

Indice UV solaire (Indice solaire)

L’indice UV mesure l’intensité du rayonnement solaire pour un jour et un lieu géographique donnés. De nombreux facteurs environnementaux influencent l’intensité du rayonnement UV : l’épaisseur de la couche d’ozone, la latitude, l’altitude, la présence de nuages et la contamination.

L’indice UV dépend également de l’heure de la journée et la valeur publiée se réfère généralement à l’intensité la plus élevée du rayonnement UV de la journée, qui se situe aux alentours de 12 h.

SPF et type de peau

Les types de peau plus clairs ont moins de cellules mélanocytaires que les types de peau plus foncés. Les mélanocytes produisent le pigment de la peau appelé mélanine, qui protège naturellement la peau du rayonnement UV. Les phototypes de peau 1, 2 et 3 sur l’échelle de Fitzpatrick sont plus enclins aux coups de soleil et ont donc besoin d’une protection solaire plus importante que les types de peau 4, 5 et 6.

Les types de peau plus clairs ont moins de cellules mélanocytaires que les types de peau plus foncés. Les mélanocytes produisent le pigment de la peau appelé mélanine, qui protège naturellement la peau du rayonnement UV. Les phototypes de peau 1, 2 et 3 sur l’échelle de Fitzpatrick sont plus enclins aux coups de soleil et ont donc besoin d’une protection solaire plus importante que les types de peau 4, 5 et 6.

SPF et état de la peau

L’alimentation de la peau dépend aussi des produits de soin et de du régime alimentaire. Les crèmes qui contiennent des graisses modifiées chimiquement peuvent donner l’impression de nourrir la peau, mais elles ne font que créer une couche à la surface de la peau sans nourrir les couches plus profondes.

Une peau bien nourrie devient plus forte et plus résistante avec le temps et peut mieux se défendre contre les agressions extérieures telles que les radiations solaires.

Une alimentation équilibrée apporte à la peau des nutriments de l’intérieur, ce qui augmente encore sa résistance.

L’alimentation de la peau dépend aussi des produits de soin et de du régime alimentaire. Les crèmes qui contiennent des graisses modifiées chimiquement peuvent donner l’impression de nourrir la peau, mais elles ne font que créer une couche à la surface de la peau sans nourrir les couches plus profondes.

Une peau bien nourrie devient plus forte et plus résistante avec le temps et peut mieux se défendre contre les agressions extérieures telles que les radiations solaires.

Une alimentation équilibrée apporte à la peau des nutriments de l’intérieur, ce qui augmente encore sa résistance. 

Protection solaire et médicaments

Il existe une longue liste de médicaments qui peuvent rendre la peau plus photosensible, notamment les contraceptifs, les antibiotiques, les antidépresseurs, les anti-inflammatoires, les diurétiques, les médicaments pour le cœur et la circulation, entre autres.

Il existe une longue liste de médicaments qui peuvent rendre la peau plus photosensible, notamment les contraceptifs, les antibiotiques, les antidépresseurs, les anti-inflammatoires, les diurétiques, les médicaments pour le cœur et la circulation, entre autres.

Photosensibilité et capital soleil

symptômes des coups de soleil

Photosensibilité et capital soleil

Le capital soleil correspond à la quantité de rayons UV que la peau peut tolérer avant d’être endommagée. Le capital soleil de chaque personne est déterminé à la naissance et dépend du phototype.

Notre capital soleil est limité et, à l’âge de 20 ans, on a déjà utilisé jusqu’à 50 % de la capacité de tolérance au soleil. Si on a eu beaucoup de coups de soleil dans la jeunesse, on a peut-être utilisé une grande partie de ce précieux capital et devons faire plus attention à la protection solaire.

symptômes des coups de soleil

Les coups de soleil de la petite enfance affaiblissent la peau et peuvent provoquer une photosensibilité plus tard. Les signes d’une peau photosensible et d’un capital soleil réduit sont les taches sombres (pigmentation solaire), les rougeurs, les rides, la flaccidité et les éruptions qui démangent (allergie solaire).

Il est important de traiter ces altérations et de nourrir la peau avec des nutriments végétaux de haute qualité tout au long de l’année en évitant les substances qui étouffent la peau.

Les coups de soleil de la petite enfance affaiblissent la peau et peuvent provoquer une photosensibilité plus tard. Les signes d’une peau photosensible et d’un capital soleil réduit sont les taches sombres (pigmentation solaire), les rougeurs, les rides, la flaccidité et les éruptions qui démangent (allergie solaire).

Il est important de traiter ces altérations et de nourrir la peau avec des nutriments végétaux de haute qualité tout au long de l’année en évitant les substances qui étouffent la peau.

Traitements de la peau

Les peelings au laser et les peelings chimiques brûlent littéralement la peau, la rendant plus fragile et sensible aux dommages causés par le soleil et à l’hyperpigmentation. La mémoire cellulaire de la peau se souvient de la brûlure de la peau et réagit au rayonnement solaire en augmentant la pigmentation pour se protéger.

La répétition de tels traitements après chaque été crée un cercle vicieux et la peau devient plus fine, plus fragile et encore plus sujette aux problèmes de pigmentation. Il faut faire très attention après ces types de traitements et n’exposer la peau au soleil que quelques minutes par jour.

Au lieu de ces traitements agressifs, nous recommandons de traiter les pigmentations irrégulières avec des nutriments végétaux photoprotecteurs qui améliorent le fonctionnement des cellules mélanocytaires et augmentent les mécanismes de défense naturels de la peau. Cette méthode naturelle exige de la patience, une extrême prudence et peut prendre plusieurs mois, voire un an ou deux. Mais c’est la meilleure solution pour échapper au cercle vicieux du laser et de l’hyperpigmentation.

Les peelings au laser et les peelings chimiques brûlent littéralement la peau, la rendant plus fragile et sensible aux dommages causés par le soleil et à l’hyperpigmentation. La mémoire cellulaire de la peau se souvient de la brûlure de la peau et réagit au rayonnement solaire en augmentant la pigmentation pour se protéger.

La répétition de tels traitements après chaque été crée un cercle vicieux et la peau devient plus fine, plus fragile et encore plus sujette aux problèmes de pigmentation. Il faut faire très attention après ces types de traitements et n’exposer la peau au soleil que quelques minutes par jour.

Au lieu de ces traitements agressifs, nous recommandons de traiter les pigmentations irrégulières avec des nutriments végétaux photoprotecteurs qui améliorent le fonctionnement des cellules mélanocytaires et augmentent les mécanismes de défense naturels de la peau. Cette méthode naturelle exige de la patience, une extrême prudence et peut prendre plusieurs mois, voire un an ou deux. Mais c’est la meilleure solution pour échapper au cercle vicieux du laser et de l’hyperpigmentation.

Les maladies

Certaines maladies comme le lupus peuvent être aggravées par le rayonnement solaire. De même, certaines affections cutanées ou les personnes ayant des antécédents de cancer de la peau doivent prendre davantage de précautions en matière de protection solaire.

Certaines maladies comme le lupus peuvent être aggravées par le rayonnement solaire. De même, certaines affections cutanées ou les personnes ayant des antécédents de cancer de la peau doivent prendre davantage de précautions en matière de protection solaire.

Comment savoir quel indice SPF choisir ?

  • écran solaire pour le visage

La réponse à la question de savoir quel SPF choisir est également compliquée et dépend des facteurs mentionnés précédemment. Dans la plupart des cas, on peut entraîner sa peau par une exposition progressive au soleil et la protéger efficacement avec un écran solaire biologique.

En combinaison avec des vêtements de protection et en évitant l’exposition pendant les heures où l’indice UV est le plus élevé, la peau est à l’abri des coups de soleil et du vieillissement prématuré.

Il peut arriver qu’on doive appliquer un écran solaire minéral à indice de protection solaire pour le visage plus élevé pendant quelques heures ou une certaine période. Par exemple, lors d’un événement en plein air toute la journée en été, où il n’y a pas d’ombre et où on ne peut pas porter de chapeau, ou si on fait un voyage aux Caraïbes au milieu de l’hiver et qu’on a la peau très claire.

L’application de ce type d’écran solaire de temps en temps pendant quelques heures ne causera pas trop de dommages à la peau. Mais nous ne recommandons absolument pas son application quotidienne tout au long de l’année.

La réponse à la question de savoir quel SPF choisir est également compliquée et dépend des facteurs mentionnés précédemment. Dans la plupart des cas, on peut entraîner sa peau par une exposition progressive au soleil et la protéger efficacement avec un écran solaire biologique.

En combinaison avec des vêtements de protection et en évitant l’exposition pendant les heures où l’indice UV est le plus élevé, la peau est à l’abri des coups de soleil et du vieillissement prématuré.

Il peut arriver qu’on doive appliquer un écran solaire minéral à indice de protection solaire pour le visage plus élevé pendant quelques heures ou une certaine période. Par exemple, lors d’un événement en plein air toute la journée en été, où il n’y a pas d’ombre et où on ne peut pas porter de chapeau, ou si on fait un voyage aux Caraïbes au milieu de l’hiver et qu’on a la peau très claire.

L’application de ce type d’écran solaire de temps en temps pendant quelques heures ne causera pas trop de dommages à la peau. Mais nous ne recommandons absolument pas son application quotidienne tout au long de l’année.

Quel SPF doit-on mettre quotidiennement ?

Un écran solaire biologique permet la synthèse de la vitamine D, qui entraîne le fonctionnement optimal des cellules qui créent le pigment cutané qu’est la mélanine. Il est important de garder cela à l’esprit lorsque l’on se demande quel indice SPF on doit utiliser quotidiennement. Les formules de protection solaire comme Zen Solaire ou Perfecting Illumination permettent à la peau de respirer et leurs nutriments végétaux stimulent la régénération cellulaire et la défense contre les radicaux libres.

Un écran solaire biologique permet la synthèse de la vitamine D, qui entraîne le fonctionnement optimal des cellules qui créent le pigment cutané qu’est la mélanine. Il est important de garder cela à l’esprit lorsque l’on se demande quel indice SPF on doit utiliser quotidiennement. Les formules de protection solaire comme Zen Solaire ou Perfecting Illumination permettent à la peau de respirer et leurs nutriments végétaux stimulent la régénération cellulaire et la défense contre les radicaux libres.

protection solaire pour le visage

Ce type de protection solaire est également l’option idéale pour les personnes ayant des problèmes de pigmentation solaire, bien qu’il faille un certain temps pour renforcer la peau, équilibrer les cellules mélanocytaires et réduire l’apparence des taches sombres.

Il faut considérer que ces taches de pigmentation ont mis plusieurs années et décennies à apparaître sur la peau. Elles ne disparaîtront donc pas en un mois ou deux. Mais en nourrissant profondément la peau au fil du temps et en respectant ses fonctions et cycles naturels, on obtiendra des résultats durables et sains.

protection solaire pour le visage

L’écran solaire qu’on applique quotidiennement sur la peau doit être une formule hautement bénéfique pour chaque type de peau. En fonction du mode de vie et du travail, un écran solaire biologique tel que Perfecting Illumination peut être suffisant. Pour une intensité solaire plus forte, utiliser Zen Solaire, un chapeau et des vêtements de protection.

La question « Comment savoir quel indice SPF choisir ? » dépend de tous les facteurs mentionnés ci-dessus. Il est important d’élaborer sa propre stratégie de protection solaire et entraîner sa peau dès le début du printemps avec quelques minutes d’exposition au soleil chaque jour. Lorsque le soleil devient plus fort, augmenter l’utilisation de l’écran solaire biologique, des vêtements et du chapeau de soleil. Commencer prudemment jusqu’à ce que l’on sache quelle est notre limite de sécurité.

L’écran solaire qu’on applique quotidiennement sur la peau doit être une formule hautement bénéfique pour chaque type de peau. En fonction du mode de vie et du travail, un écran solaire biologique tel que Perfecting Illumination peut être suffisant. Pour une intensité solaire plus forte, utiliser Zen Solaire, un chapeau et des vêtements de protection.

La question « Comment savoir quel indice SPF choisir ? » dépend de tous les facteurs mentionnés ci-dessus. Il est important d’élaborer sa propre stratégie de protection solaire et entraîner sa peau dès le début du printemps avec quelques minutes d’exposition au soleil chaque jour. Lorsque le soleil devient plus fort, augmenter l’utilisation de l’écran solaire biologique, des vêtements et du chapeau de soleil. Commencer prudemment jusqu’à ce que l’on sache quelle est notre limite de sécurité.