shop

Traitement de l’hyperpigmentation

L’hyperpigmentation est une affection cutanée courante, caractérisée par l’apparition de taches brunes sur le visage et le corps. Il existe différents types de taches pigmentaires tels que les taches de vieillesse, les taches solaires, l’hyperpigmentation post-inflammatoire et le mélasma. Un traitement efficace pour lutter contre l’hyperpigmentation s’attaque aux causes internes, tout en y associant une routine de soins qui respecte les fonctions et les cycles naturels de la peau.

Les produits contre l’hyperpigmentation

Émulsion Restauratrice Élasticité

41 79 

Élixir Purifiant et Calmant

41 79 

Essence Régénératrice Antioxydante

41 79 

Huile-Sérum Restructurante

41 103 

Elixir Purifiant Liftant

41 136 

Crème Concentrée Nutrition Profonde

41 109 

Fond de Teint Hydratant

41 103 

Baume solaire biologique et physique

50 150 

Sérum Capillaire Fortifiant

41 90 

Masque purifiant thermo-actif

41 101 

Émulsion Hydratante et Exfoliante

41 79 

Set pour l’Acné, l’Hyperpigmentation et la Dermatite Séborrhéique

142 

Testez le baume Zen Solaire

12 
Je peux voir que mes taches brunes se sont considérablement éclaircies et qu’elles ne sont plus aussi apparentes. Mes pores dilatés se sont resserrés et j’ai remarqué que ma peau n’est plus aussi grasse et que j’ai très peu d’éruptions cutanées (auparavant, ma peau était grasse et j’avais souvent des éruptions cutanées). Je suis très heureuse de la transformation de ma peau et je souhaite la maintenir dans cet état grâce à vos excellents produits.
Natalja T. - Cliente
Routine de soin pour lutter contre l’hyperpigmentation

Comment combattre l’hyperpigmentation ?

Routine de jour pour l’hyperpigmentation

Nettoyez votre peau avec Alpha Tonic. Appliquez ensuite Way to Radiance et massez le produit sur la peau humide.

Routine du soir pour l’hyperpigmentation

Appliquez Alpha Tonic sur un disque de coton humidifié préalablement avec de l’eau et nettoyez doucement en faisant des gestes circulaires. Vaporisez ensuite Nectar Immortel sur votre visage et massez délicatement votre visage humide avec 1 dose de Midnight Rejuvenation.

Routine hebdomadaire pour l’hyperpigmentation

2 à 3 fois par semaine, une fois votre peau nettoyée, exfoliez-la délicatement avec True Revelation, le gommage doux au rétinol naturel.

Trois fois par semaine, comme dernière étape de votre routine et juste avant d’aller vous coucher, appliquez une fine couche du masque Instant Liberation telle une crème et laissez-le agir durant toute la nuit.

Routine pour se protéger du soleil

Appliquez quotidiennement Zen Solaire sur les zones présentant de l’hyperpigmentation. Si l’indice UV est faible, vous pouvez appliquer la crème de teint Perfecting Illumination pour protéger le reste de votre visage. Si l’indice UV est élevé et que vous êtes à l’extérieur, appliquez Zen Solaire sur l’ensemble de votre visage et portez un chapeau. Si vous prévoyez de rester à l’extérieur, renouvelez l’application toutes les 1 à 2 heures.

Zen Solaire permet la synthèse de vitamine D par la peau, un processus indispensable au bon fonctionnement des cellules mélanocytaire et à la régulation de la pigmentation cutanée. Ce produit possède la plus haute teneur (88%) en plantes photoprotectrices qui renforcent les mécanismes de défense de la peau et assurent une protection adéquate contre les UV ainsi qu’une pigmentation uniforme.

N’oubliez pas qu’une exposition prolongée au soleil pendant les périodes où l’indice UV est élevé est néfaste pour la peau, quelle que soit la crème solaire que vous appliquez. Une exposition progressive au soleil et un chapeau sont essentiels pour prévenir les dégâts causés par le soleil et l’hyperpigmentation.

Les différents types d’hyperpigmentation

L’hyperpigmentation est un mécanisme d’auto-défense naturel de la peau. Elle apparaît lorsque la peau est exposée aux rayons UV ou lorsqu’elle subit un traumatisme ou une inflammation. Différents types d’hyperpigmentation peuvent apparaître sur la peau. Les taches pigmentaires peuvent apparaître à tout âge, mais les raisons de celles-ci peuvent différer selon l’âge.

Les causes d’une pigmentation irrégulière peuvent être à la fois internes et externes, et très souvent, il y a plus d’une raison à cela. Les maladies graves (liées ou non à la peau) peuvent également provoquer des taches pigmentaires. L’hyperpigmentation est plus fréquente chez les personnes à la peau foncée, car leur peau contient plus de mélanocytes, et donc engendre des taches plus foncées.

Les problèmes pigmentaires peuvent être classifiés selon les catégories basiques suivantes :

  • Taches de rousseur : ce type de taches pigmentaires est inoffensif et peut être héréditaire ou se développer avec le temps sans formation de nouveaux mélanocytes. Leur apparence peut varier selon la saison et est parfois influencée par l’alimentation de la personne.
  • Mélasma ou chloasma : le mélasma ou chloasma est un type d’hyperpigmentation hormonal qui se produit en raison d’une production excessive de mélanine soit pendant la grossesse, lors de la prise de contraceptifs hormonaux ou durant la ménopause. Ces taches peuvent disparaître après la grossesse, après l’arrêt du contraceptif et si les hormones sont à nouveau équilibrées.
  • Taches solaires : les taches solaires (lentigos solaires) sont causées par une exposition prolongée aux rayons UV et peuvent être évitées grâce à la combinaison d’un bronzage progressif et d’une protection solaire biologique.
  • Taches de vieillesse : les taches de vieillesse, connues aussi sous le nom de lentigos séniles, sont couramment observées chez les personnes de plus de 40 ans. Elles peuvent apparaître après de nombreuses années d’exposition prolongée et excessive au soleil. Un autre facteur qui les explique, est qu’avec l’âge, il y a moins de mélanocytes dans la peau, amenant ceux restants à s’agrandir et à se répartir de manière inégale sur le visage, le décolleté et les mains.
  • Hyperpigmentation post-inflammatoire : ce type de pigmentation temporaire est causé par une production excessive de mélanine, qui est simplement une réponse naturelle de la peau à l’inflammation. Après la cicatrisation d’une blessure ou d’un bouton, une zone de peau plus foncée peut subsister, disparaissant généralement d’elle-même, mais le processus peut prendre jusqu’à 2 ans.

Il existe également des troubles liés à la pigmentation qui impliquent l’absence de mélanine dans la peau. C’est ce que l’on appelle l’hypopigmentation.

Quelles sont les causes de l’hyperpigmentation ?

Les causes des marques de pigmentation sont généralement multifactorielles. Cependant, il n’est pas toujours facile de déterminer les causes de l’hyperpigmentation. Les facteurs suivants peuvent contribuer à l’apparition de taches pigmentaires ou les aggraver.

1. Taches de vieillesse

Les cellules se divisent beaucoup plus rapidement à 20 ans qu’à 70 ans. Ainsi, les taches de pigmentation seront plus faciles et plus rapides à traiter à un âge plus précoce. Au fil des ans, nous pouvons stimuler le renouvellement cellulaire avec une exfoliation douce comme celle réalisée avec True Revelation. Les taches de vieillesse apparaissent souvent après 40 ans, mais parfois même plus tôt. Elles peuvent être causées par une surexposition au soleil au cours des décennies précédentes, mais généralement, d’autres facteurs entrent également en jeu.

2. Mélasma

Dans de nombreux cas, les hormones et l’hyperpigmentation sont étroitement liées. Le déséquilibre hormonal peut provoquer un excès d’œstrogènes chez les femmes, ce qui peut entraîner des taches de pigmentation lorsque nous sommes exposés au soleil. Si l’équilibre entre l’œstrogène et la progestérone est affecté, la peau est plus susceptible de produire des taches plus foncées. Les changements de niveaux d’hormones observés pendant la grossesse, la ménopause ou lors de la prise de contraceptifs oraux peuvent stimuler une augmentation de la production de mélanine, ce qui peut provoquer l’apparition de taches foncées, et même de taches de décoloration de la peau (mélasma).

3. Phototype de peau

La latitude du lieu de résidence détermine la force du soleil et les heures d’ensoleillement par an. Les personnes vivant dans des endroits où le soleil est plus fort ont tendance à avoir le teint plus foncé. Leur peau contient plus de mélanocytes, ce qui engendre plus souvent de l’hyperpigmentation.

Cependant, nous constatons aujourd’hui de nombreuses exceptions dues à la mondialisation et à l’évolution des conditions de vie. On peut trouver des personnes à la peau claire qui vivent dans les pays du sud, ce qui leur donne une exposition au soleil trop importante pour leur type de peau, tandis que les personnes à la peau foncée vivent maintenant dans les pays du Nord, ce qui les expose davantage au risque de carence en vitamine D.

4. Exposition au soleil

L’intensité du rayonnement solaire et la durée d’exposition au soleil ont une grande influence sur la production de mélanine de la peau. Les mélanocytes fonctionnent mieux lorsqu’ils sont activés de manière constante.

Un manque d’exposition au soleil peut entraîner un dysfonctionnement des mélanocytes et une carence en vitamine D. Par conséquent, un écran solaire à indice SPF élevé n’est pas la solution pour éviter les taches de pigmentation, et une protection excessive de votre peau peut en réalité être l’une des causes de l’hyperpigmentation.

Il n’existe pas de recommandation universelle sur la quantité idéale d’exposition au soleil et chacun doit trouver son propre équilibre en matière d’exposition solaire, en tenant compte d’autres facteurs tels que l’indice UV, la couleur de peau, les hormones, les médicaments, la nutrition, et plus encore.

Il est généralement préférable d’exposer la peau pendant de courtes durées quotidiennement, plutôt que de longues expositions pendant les week-ends ou les vacances. Élaborer sa propre stratégie de protection solaire est essentiel pour profiter du soleil et prévenir l’hyperpigmentation.

5. Vitamine D et soleil

Le corps humain dépend de la lumière du soleil pour sa survie. La couleur de la peau s’est donc adaptée à son environnement. La couleur de peau d’origine, celle des premiers humains en Afrique, était foncée afin de les protéger du soleil intense et des longues heures d’exposition. Par conséquent, une peau foncée met 4 fois plus de temps à synthétiser la même quantité de vitamine D qu’une personne à la peau claire.

En raison de l’évolution de nos conditions de vie, de nombreuses personnes passent leurs journées à l’intérieur, ce qui les expose à un risque élevé de carence en vitamine D. L’application tout au long de l’année d’un écran solaire à indice SPF élevé réduit également la quantité de vitamine D synthétisée par la peau. La peau a besoin de vitamine D synthétisée à partir des rayonnements UVB pour fonctionner correctement et assurer une pigmentation cutanée uniforme. Bien que les compléments alimentaires en vitamine D soient utiles dans de nombreux cas, ils ne peuvent compenser une carence en vitamine D de la peau et donc le risque accru de développer une hyperpigmentation.

Il est essentiel de travailler avec la fonction naturelle de la peau et non contre elle. Ni une exposition excessive, ni une exposition insuffisante au soleil ne sont bonnes pour la peau. Pour que la peau fonctionne correctement et assure une pigmentation uniforme, chaque personne doit trouver l’équilibre idéal entre exposition et protection solaire pour sa peau.

6. Crème solaire chimique

Les crèmes solaires sont vendues comme la solution parfaite pour préserver la jeunesse de la peau et prévenir l’hyperpigmentation. Malheureusement, notre corps et sa relation avec le soleil sont beaucoup plus complexes.

Les crèmes solaires chimiques peuvent offrir une protection élevée, mais les substances contenues dans ces produits sont similaires aux œstrogènes, et peuvent donc provoquer des taches de pigmentation. L’application quotidienne d’écrans solaires chimiques peut protéger la peau contre les coups de soleil, mais provoquer une hyperpigmentation à long terme.

Les écrans solaires physiques ou minéraux fonctionnent avec des minéraux naturellement présents (oxyde de zinc et dioxyde de titane) pour réfléchir le soleil. Ils constituent la meilleure alternative, car ils n’interfèrent pas avec le système hormonal. L’inconvénient de ces filtres physiques est qu’ils contiennent soit des graisses ou des cires synthétiques, soit hydrogénées. Ces substances créent une couche d’étanchéité à la surface, qui étouffe la peau et peut également contribuer à l’hyperpigmentation.

Un écran solaire biologique combiné à une petite quantité d’écran solaire physique est l’option idéale pour protéger et renforcer la peau. Associé à des vêtements et à une casquette, ce type d’écran solaire offre une protection solaire saine qui permet la synthèse de la vitamine D.

7. Soins anti tache brune

Lorsqu’il s’agit de produits de soins de la peau, nous devons la nourrir avec des éléments qu’elle reconnaît et qui améliorent le fonctionnement des cellules mélanocytaires. Les plantes naturellement riches en bêta-carotène renforcent naturellement la peau et augmentent son autoprotection.

Le renouvellement de la peau aide à prévenir l’hyperpigmentation. Une exfoliation douce associée à des nutriments de plantes médicinales contenant naturellement de la vitamine A (bio rétinol), est idéale pour accélérer le renouvellement cellulaire tout en préparant la peau à l’exposition au soleil.

Les peelings chimiques à base de rétinol ou d’acide, en revanche, sensibilisent la peau et augmentent le risque d’hyperpigmentation lors d’une exposition au soleil. Selon notre expérience, nous avons constaté de meilleurs résultats lorsque nous travaillons avec les fonctions naturelles de la peau plutôt que contre elles.

Nous recommandons d’utiliser des produits de soins de la peau sans ingrédients chimiquement modifiés et synthétiques, car certaines substances sont similaires aux hormones œstrogènes et peuvent provoquer des taches brunes à la surface de la peau. De nombreux conservateurs synthétiques tels que les parabènes sont un exemple de ces substances.

8. Nettoyage de la peau en profondeur

Nettoyer sa peau est une étape cruciale dans toute bonne routine et permet de prévenir et de combattre les taches brunes. Les nettoyants conventionnels contiennent des syndets (détergents synthétiques) et si certaines de ces particules restent à la surface de la peau, elles peuvent avoir un effet miroir lors de l’exposition au soleil. Cela aura pour conséquence une augmentation du rayonnement solaire et l’apparition de taches pigmentaires.

La solution aux problèmes ci-dessus est de ne pas frotter la peau trop fort, car un frottement excessif provoque également un traumatisme cutané et éventuellement une hyperpigmentation. Nous avons développé un rituel de nettoyage anti-âge pour le visage, The Wave Cleansing Ritual, qui nettoie et purifie en profondeur. Ce rituel qui ne prend que 2 minutes, renforcera le film hydrolipidique et empêchera la stimulation excessive des cellules mélanocytes.

9. Traitement esthétique

Avant de procéder à une quelconque intervention esthétique, il est recommandé de déterminer les causes de l’hyperpigmentation. Les médicaments topiques, les peelings chimiques et les traitements au laser peuvent irriter la peau et provoquer une hyperpigmentation post-inflammatoire, qui pourrait affaiblir davantage la peau. Votre médecin, dermatologue ou conseillé en esthétique doit prendre en compte l’ensemble du corps pour trouver une solution au problème de pigmentation, étant donné que les résultats à court terme peuvent affaiblir la peau durant le processus. Nous recommandons une approche holistique avec un médecin spécialisé pour parvenir à trouver une solution idéale à long terme.

Il est important de faire attention aux épilations (à la cire ou au fil), car la peau est fragile après le traitement. Il est recommandé de prendre rendez-vous l’après-midi ou le soir afin d’éviter une exposition au soleil juste après le traitement, surtout si vous prenez des médicaments tels que des antibiotiques.

10. Alimentation saine équilibrée

L’alimentation influence fortement les taches sombres sur la peau. Nous nourrissons notre peau de l’extérieur, mais aussi de l’intérieur. Les aliments que nous mangeons ont donc également un impact important sur notre peau. Le petit-déjeuner est particulièrement important et nous devrions éviter tout sucre et jus le matin, car ils peuvent causer ou aggraver l’apparition de taches de rousseur et d’hyperpigmentation.

Un déficit en acides aminés peut entraîner l’apparition de taches pigmentaires sur la peau. Le pancréas a une grande influence sur notre taux de sucre dans le sang, mais aussi sur la pigmentation de notre peau. Un excès de café surchargera les reins, provoquant un teint grisâtre et moins homogène.

11. Mauvais fonctionnement du foie

Des organes qui fonctionnent mal peuvent également provoquer une pigmentation irrégulière. Le foie et l’hyperpigmentation peuvent être liés étant donné que le foie assure une fonction détoxifiante de notre corps.

Surcharger le foie avec des toxines et une alimentation déséquilibrée peut contribuer ou aggraver l’apparition des taches brunes sur la peau.

12. Mauvais fonctionnement des reins

Les reins sont également responsables de l’élimination des toxines du corps. Des reins surchargés peuvent aussi être une cause de taches de pigmentation.

Il existe des cartes des méridiens qui traversent notre visage, et qui correspondent aux différents organes et systèmes. Une tache de pigmentation dans une zone particulière pourrait indiquer un problème avec l’organe en particulier, par exemple, l’estomac ou la vésicule biliaire.

13. Prise de médicaments

La peau peut développer une phototoxicité due à une exposition à certaines substances : une exposition interne par les médicaments et/ou externe par les produits cosmétiques.

Des taches de pigmentation peuvent apparaître après une exposition à la substance et au rayonnement solaire. Les exemples les plus courants sont les suivants : antibiotiques, antidépresseurs, médicaments psychiatriques, médicaments contre l’anxiété, anti-inflammatoires, médicaments de régime, contraceptifs oraux. Les effets à long terme des médicaments qui traitent le cholestérol, le diabète, la pression artérielle et les maladies cardiaques peuvent également laisser des effets secondaires qui entraînent une pigmentation irrégulière.

14. Percer ses boutons

Notre peau est un système de protection parfait pour notre corps. Il est conçu pour empêcher les microbes nocifs d’entrer dans notre corps et pour nous protéger des traumatismes. Toute blessure mineure sera auto-réparée par une production de kératine.

Selon les facteurs génétiques, la peau produira plus ou moins de kératine, une substance qui contient également des pigments de couleur. Très souvent, nous produisons de petites lésions en grattant la peau sans nous en rendre compte ou en pressant activement les boutons et les impuretés.

Une autre cause peut être l’hyperpigmentation post-inflammatoire après une blessure ou une inflammation de la peau. Le soleil d’été peut sembler assécher la peau acnéique, mais si nous ne nous attaquons pas aux causes sous-jacentes de l’acné, l’inflammation reviendra en force après la période estivale.

15. Détergents et parfums

De nombreuses autres substances finissent sur notre peau sans que nous n’en soyons conscients. Les taches brunes sont souvent causées par les détergents et parfums qui restent sur la peau lors de l’exposition au soleil. Les substances contenues dans les détergents et les assouplissants utilisés pour laver les vêtements et les draps peuvent déteindre sur la peau.

Utilisez un détergent naturel et évitez les assouplissants, en particulier pour votre taie d’oreiller. Lorsque vous portez des parfums synthétiques, évitez de les vaporiser sur les parties de votre peau qui sont exposées au soleil, car cela peut également provoquer des taches de pigmentation.

Trouver les causes sous-jacentes à l’hyperpigmentation peut être un processus complexe. Toutefois, un traitement réussi et durable de l’hyperpigmentation nécessite une analyse approfondie pour traiter et prévenir les taches sombres sur la peau.

CASE STUDY

COMMENT ENLEVER LES TACHES BRUNES SUR LE VISAGE ?

Lire la vidéo